Besoin d'un Avocat à Nice ?

Contactez Nous !

+33 (0)4 92 15 05 05

Tel : 04.92.15.05.05

Adresse (Fr) : 4 Rue du Docteur Barety – 06000 Nice

Adresse (Lux) : 270 Route d’Esch – L-1470 Luxembourg

Actualité brulante ! Le Scandale des titres restaurant. Restaurateurs, demandez indemnisation. Cliquez pour en savoir plus

Temps de lecture estimé (en minutes)

Protection sociale Contrastes Simplicité et lisibilité sont les maîtres mots des dispositifs proposés par l’Allemagne, principal partenaire commercial de la France outre- Rhin .

Comparaison des systèmes de protection sociale : France et Allemagne : –

Simplicité et lisibilité sont les maîtres mots des systèmes proposés par l’Allemagne, principal partenaire commercial de la France outre-Rhin. Un récent rapport de la Direction générale du Trésor compare le système de protection sociale de la France et de l’Allemagne, dans le but d’améliorer les systèmes français. Le financement de la protection sociale, de l’assurance maladie, de l’assurance dépendance, de la politique familiale, des minima sociaux, du système de retraite, des régimes d’épargne retraite, des politiques de l’emploi et du chômage partiel sont passés au crible.

Approches contrastées : les forces de la France et la simplicité de l’Allemagne : –

La DGT observe que « le système socio-fiscal protège mieux en France contre le risque de pauvreté (13,3 % en France contre 15,6 % en Allemagne en 2009), principalement grâce au système de prélèvements et de protection sociale puisque les taux de pauvreté -les transferts fiscaux sont comparables (autour de 24% dans les deux pays) ». S’agissant de la politique familiale, alors que la France et l’Allemagne consacrent une part comparable de leur budget, on constate que « la France se distingue par une natalité beaucoup plus dynamique et un taux d’emploi des mères beaucoup plus élevé ».

En revanche, et sans surprise, le système allemand apparaît à certains égards « plus simple ». Le rapport considère que le système général de retraite par points est plus adapté et que les systèmes sociaux sont plus lisibles car moins nombreux (par exemple moins de minima sociaux, système de chômage partiel plus simple). Appuyant la proposition du président de la République d’augmenter les moyens humains et financiers de Pôle emploi, le rapport estime que « les moyens alloués à l’accompagnement et au suivi des demandeurs d’emploi allemands sont plus importants en Allemagne », ce qui doit contribuer au fait que le chômage la rémunération est moindre.

Enfin, la gestion financière « plus exigeante en Allemagne » est plébiscitée (comme l’obligation de solde de l’assurance maladie, la régulation de l’offre de soins, ou encore la non indexation de certaines prestations). Cela indique que le système allemand met l’accent sur des réglementations financières plus strictes et une plus grande efficacité. Le rapport met en avant ces aspects comme des domaines où la France pourrait s’inspirer de son homologue allemand pour améliorer ses systèmes de protection sociale et gagner en simplicité et en efficacité.

Société d’Avocats DAMY