Nous le savons, lorsqu’un parent débiteur d’une obligation alimentaire ne respecte pas ses engagements, il est souvent difficile pour le parent créancier d’en obtenir le paiement. A compter du 1er juin 2020, les parents en instance de divorce ou en cours de séparation pourront demander au Juge aux affaires familiales d’être payés directement par la Caisse aux allocations familiales (CAF). La Caisse jouera donc un rôle d’intermédiaire en prélevant directement les sommes dues par le parent débiteur sur son compte bancaire. Nous pouvons vous assister dans cette démarche, n’hésitez pas à prendre contact avec le Cabinet.

Mise à jour 2 avril 2020