Maître Grégory Damy
Avocat - Docteur en droit

La crise des subprimes traduit aussi une crise de l’information.


Cette crise confirme que l’information sur les risques financiers est, au mieux indigente, au pire trompeuse, à cause du hors bilan et de la titrisation qui permet un éclatement du risque.


En effet, les créances titrisées sont découpées puis ventilées dans une multitude de produits complexes, de telle sorte qu’aucune banque, ne parvient à évaluer précisément son degré d'exposition au risque. Le hors-bilan dissimule ainsi un risque fragmenté et éclaté qui touche tous les acteurs des marchés mondiaux.

Une meilleure gouvernance financière implique donc de définir des normes permettant une véritable traçabilité du risque financier, pour déterminer l’amplitude du risque et sa localisation.



Télécharger l'article au format pdf

Maître Grégory DAMY, avocat au barreau de Nice. Droit bancaire.