Maître Grégory Damy

Attorney at law - Doctor at law

La Commission fédérale du commerce américaine (FTC) a annoncé, le 9 août, un accord avec Google, qui va payer une amende « record » de 22,5 millions de dollars pour solder des poursuites liées à la surveillance des utilisateurs du navigateur d'Apple, Safari.

Selon la FTC, Google avait laissé entendre aux internautes, à tort, qu'il n'installerait pas de " cookies ", de petits fichiers enregistrant des données sur la navigation de l'internaute, ou ne leur présenterait pas de publicités ciblées.
Le Wall Street Journal avait affirmé en février que Google et des entreprises de publicité utilisaient des codes de programmation spéciaux, cachés dans les commandes de Safari, pour surveiller et enregistrer les habitudes de navigation sur internet des utilisateurs du logiciel, en contournant les préférences des utilisateurs qui avaient activé une fonction visant à bloquer les "cookies".
Microsoft avait également accusé Google d'avoir contourné ses paramètres de confidentialité. Le moteur de recherche avait reconnu avoir mis en place une astuce technique courante pour contourner des limitations d'Internet Explorer sans lien avec les paramètres de vie privée, et avait évoqué une « erreur ». Des contournements similaires étaient utilisés par de nombreux sites et services, dont Facebook.

Grégory Damy, droit des nouvelles technologies, avocat Nice